Unité Pastorale St-Lambert/St-Thomas-d'Aquin
Unité Pastorale St-Lambert/St-Thomas-d'Aquin


SACREMENTS ET CÉLÉBRATIONS
Les sacrements touchent toutes les étapes et tous les moments importants de la vie du chrétien et de la chrétienne: ils donnent naissance et croissance, guérison et mission à la vie de foi des chrétiens.
Catéchisme de l'Eglise Catholique.

LA CONFIRMATION

La Confirmation parfait la grâce baptismale ; elle est le sacrement qui donne l’Esprit Saint pour nous enraciner plus profondément dans la filiation divine, nous incorporer plus fermement au Christ, rendre plus solide notre lien avec l’Église, nous associer davantage à sa mission et nous aider à rendre témoignage de la foi chrétienne par la parole accompagnée des œuvres.
Catéchisme de l’Église catholique, no 1316

La confirmation est l’un des trois sacrements de l’initiation à la vie chrétienne. Elle se comprend en lien avec le baptême et l’eucharistie, en continuité avec le baptême et ses symboles. La confirmation permet de renouveler les promesses du baptême que d’autres ont pris pour nous.

LE SACREMENT DE CONFIRMATION

La confirmation est un sacrement et, comme tout sacrement, c'est d'abord une action de Dieu. Dieu, par l'évêque ou son représentant, confirme la grâce du baptême.

EST-IL NECESSAIRE D'ETRE CONFIRME?

On vous a demandé d’être parrain ou marraine, ou vous avez décidé de vous marier à l’Église et la paroisse vous demande si vous avez été confirmé. Est-il vraiment nécessaire d’être confirmé?

La nécessité de la confirmation n'est pas toujours comprise. Cependant il est nécessaire d'être confirmé pour vivre une vie chrétienne authentique, car sans la confirmation et l’eucharistie, le sacrement du baptême est, certes, valide et efficace, mais l’initiation chrétienne reste inachevée.

De plus, il y a des cas où la confirmation est obligatoire comme pour la mission de parrain ou marraine de baptême et de confirmation.

portitem Confirmation 2010

BAPTEME ET CONFIRMATION

Le sacrement de confirmation nous donne les dons de l’Esprit Saint pour nous fortifier dans la foi et nous faire vivre pleinement la vie chrétienne unie au Christ. D'autre part, la confirmation, qui est donnée par l'évêque, nous incorpore pleinement à l'Église; elle est un appel à un engagement plus personnel et à une mission de témoignage de la foi.

Nous recevons l'Esprit Saint à la fois au baptême et à la confirmation. Au baptême, qui est le sacrement de la naissance à la vie chrétienne, l'Esprit nous rend enfant de Dieu. A la confirmation, qui est le sacrement de la croissance et de la maturité spirituelle, l'Esprit nous confère une mission. Ainsi, la confirmation est l'achèvement du baptême.

Au baptême Dieu nous dit « viens », à la confirmation Dieu nous dit « vas ».

LA DEMARCHE

POUR UN ENFANT D'AGE SCOLAIRE

Pour un enfant d'âge scolaire (8 ans et plus) , la préparation à ce sacrement fait partie intégrante d'un programme plus large d'initiation à la vie chrétienne, qu'on appelle parcours de catéchèse, menant aussi aux sacrements du pardon, de la première communion et du baptême si l'enfant n'a pas encore été baptisé.

Pour inscrire l'enfant veuillez communiquer avec la personne responsable de la catéchèse:
Unité Pastorale St-Lambert/St-Thomas-d'Aquin Julie Boulay, agente de pastorale
téléphone: 450 671-5721 poste 222
courriel : jbthomasaquin@videotron.ca


POUR UN ADOLESCENT (14-17 ANS) OU POUR UN ADULTE

confirmés et qui désirent célébrer ce sacrement s'y préparent par le catéchuménat. Au cours de ce cheminement, ils font aussi l'expérience des sacrements du pardon et de la communion.

Pour faire une demande de confirmation pour un adolescent ou un adulte communiquer avec la personne responsable du catéchuménat:
Unité Pastorale St-Lambert/St-Thomas-d'Aquin Jean de Dieu, curé
Téléphone : (450) 671-5721 poste 223
Courriel : jeanlugobo@yahoo.fr

publié le date 19 août 2015

POURRAIENT AUSSI VOUS INTERESSER!

ONCTION D'HUILE

    • Le saint chrême
    • Un moment important qui précède la célébration de la Confirmation, mais qui, d’une certaine façon, en fait partie, est la consécration du saint chrême. C’est l’évêque qui, pendant la semaine sainte, au cours de la Messe chrismale, consacre le saint chrême pour tout son diocèse.
    • L'onction
    • L’onction, dans la symbolique biblique et antique, est riche de nombreuses significations : l’huile est signe de joie, elle purifie (onction avant et après le bain) et elle rend souple (l’onction des athlètes et des lutteurs) ; elle est signe de guérison, puisqu’elle adoucit les contusions et les plaies et elle rend rayonnant de beauté, de santé et de force.

      Toutes ces significations de l’onction d’huile se retrouvent dans la vie sacramentelle. L’onction avant le Baptême avec l’huile des catéchumènes signifie purification et fortification ; l’onction des malades exprime la guérison et le réconfort. L’onction du saint chrême après le Baptême, dans la Confirmation et dans l’Ordination, est le signe d’une consécration. Par la Confirmation, les chrétiens, c’est-à-dire ceux qui sont oints, participent davantage à la mission de Jésus-Christ et à la plénitude de l’Esprit Saint dont Il est comblé, afin que toute leur vie dégage " la bonne odeur du Christ " (cf. 2 Co 2, 15).
    • Le sceau de l'Esprit
    • Par cette onction, le confirmand reçoit " la marque ", le sceau de l’Esprit Saint. Le sceau est le symbole de la personne (cf. Gn 38, 18 ; Ct 8, 6), signe de son autorité (cf. Gn 41, 42), de sa propriété sur un objet (cf. Dt 32, 34) – c’est ainsi que l’on marquait les soldats du sceau de leur chef et aussi les esclaves de celui de leur maître – ; il authentifie un acte juridique (cf. 1 R 21, 8) ou un document (cf. Jr 32, 10) et le rend éventuellement secret (cf. Is 29, 11).
    • Le Christ marqué du sceau
    • Le Christ lui-même se déclare marqué du sceau de son Père (cf. Jn 6, 27). Le chrétien, lui aussi, est marqué d’un sceau : " Celui qui nous affermit avec vous dans le Christ et qui nous a donné l’onction, c’est Dieu, Lui qui nous a marqués de son sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit " (2 Co 1, 22 ; cf. Ep 1, 13 ; 4,30). Ce sceau de l’Esprit Saint, marque l’appartenance totale au Christ, la mise à son service pour toujours, mais aussi la promesse de la protection divine dans la grande épreuve eschatologique (cf. Ap 7, 2-3 ; 9, 4 ; Ez 9, 4-6).
    • Catéchisme de l'Église Catholique
Unité Pastorale St-Lambert/St-Thomas-d'Aquin